Partez en safari dans et autour de votre maison le week-end des 22 et 23 mai ! Que ce soient les plantes sauvages de votre jardin, les abeilles qui bourdonnent autour des fleurs sur votre balcon ou les araignées qui se cachent dans votre grenier, la biodiversité est partout, jusque dans votre maison ! Mais connaissons-nous vraiment ces cohabitants ? Participez à ce safari à domicile et découvrez cette nature qui nous côtoie. Vous contribuerez ainsi à mieux connaître la biodiversité en Belgique pendant la semaine internationale de la biodiversité.

Gagnez un abonnement annuel au Jardin botanique de Meise !

Les 5 personnes ayant trouvé le plus grand nombre d'espèces gagneront un Pass individuel Quatre saisons !

Règles du concours :

Remarquables trouvailles de #HOMEsafari​

Le papillon de nuit le plus observé durant #HOMEsafari…

Le Point d’exclamation (Agrotis exclamationis)

Le Point d’exclamation est l’un des papillons de jardin les plus communs de cette période, il n’est pas difficile en termes de choix d’habitat, la chenille vit sur différentes plantes,… . Une espèce qui se sent chez elle partout“. – Bart Van Camp, expert en papillons de nuit (www.mottenvanger.be).

Reconnaître les mousses à l’aide d’ObsIdentify

Sur Facebook pendant #HOMEsafari, nous avons reçu la question suivante…

“Une espèce de mousse, mais l’application ObsIdentify n’est pas certaine de l’identité de cette mousse…”

 

La raison de cette incertitude est que les mousses sont très difficiles, voire presque impossibles à identifier sur la base d’une photographie. Dans de très nombreux cas, vous devez utiliser une loupe. Vous avez besoin de cette loupe pour examiner les petits détails de la feuille tels que la présence ou l’absence d’une nervure, la forme des cellules, le bord de la feuille… En d’autres termes, des caractéristiques qui ne peuvent pas être captées avec un appareil photo ordinaire.

Cependant, les mousses méritent notre attention et notre admiration ! Vous voulez en savoir plus sur les Bryophytes ? Consultez cet article de notre partenaire des Cercles des Naturalistes de Belgique (PDF)

Hercostomus nigrilamellatus,
une rarissime ‘mouche à longues pattes’ (Dolichopodidae) !

Cette espèce noire relativement grande n’est connue en Belgique que depuis 1994, date à laquelle elle a été trouvée à Bos t’ Ename. Elle a ensuite été trouvée dans 8 autres carrés de 5 km en Flandre et à Viesville (Hainaut), mais toujours au moyen de pièges, donc jamais collectée à vue. Apparemment, elle a un mode de vie caché. Des larves de cette espèce ont déjà été trouvées à plusieurs reprises dans des trous d’arbres humides de frêne et de saule, ce qui est également très exceptionnel pour une espèce d’Hercostomus. Outre Anvers (Ranst) et le Brabant flamand (Neerijse, St-Joris-Weert), H. nigrilamellatus est principalement connu en Flandre orientale (Ename, Gontrode, Grimminge, Hamme, Sint-Martens-Latem), et n’est jusqu’à présent observé que dans des forêts de feuillus matures modérément humides à humides. Cela rend d’autant plus remarquable la découverte dans un petit jardin éloigné de ces habitats. Bien qu’il y ait quelques grands arbres feuillus dans les jardins adjacents dans lesquels les larves pourraient se développer… Cela rend l’étude de ces groupes d’insectes peu connus d’autant plus passionnante !

“Cette espèce a été trouvée par Marc Pollet le 23 mai, le premier jour du #HOMEsafari, dans une vasque jaune installée dans son jardin.”

Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram !

Financement

#HOMEsafari est une action dans le cadre du projet “Groene Pioneers” du Jardin botanique de Meise, un projet de sciences citoyennes financé par le Département de l’économie, des sciences et de l’innovation du Gouvernement flamand.

COVID-19

Le Jardin botanique de Meise invite tous les participants à se conformer aux mesures en vigueur contre la propagation du coronavirus. Pour de plus amples informations sur ces mesures, veuillez consulter info-coronavirus.be (SPF Santé publique).